De nos jours, la signalétique est devenue un outil de communication incontournable pour les entreprises. En effet, elle peut apporter des plus-values importantes à court et à moyen terme. Mais à quoi sert-elle exactement ? Et quels sont les différents types de signalisation intérieure ?

La signalisation: qu’est ce que c’est ?

La signalisation regroupe toutes les signalétiques utilisées par une société à l’intérieur ou à l’extérieur. Elle peut servir à de nombreuses fins, telles que :

  • pour orienter les visiteurs et les salariés
  • pour améliorer l’image de marque
  • pour promouvoir un produit ou un service
  • pour avoir plus de visibilité
  • pour se distinguer des concurrents
  • etc.

On peut citer plusieurs formes de signalétiques : la signalisation extérieure, la signalisation intérieure et la signalétique de sécurité et d’identification. Dans le prochain paragraphe, nous allons parler principalement de la signalisation intérieure.

La signalisation d’intérieur : quelles sont ses particularités ?

La signalétique intérieure est utilisée pour accueillir, informer et orienter les visiteurs. À la différence des signalisations extérieures, la signalisation intérieure n’est pas soumise aux effets des changements climatiques et aux rayons UV. De la sorte, elle est plus abordable, car elle ne requiert pas une matière de fabrication de haute résistance. Ainsi, elle est inadaptée aux usages extérieurs !

En effet, on peut les trouver partout : à l’entrée principale, sur la porte des bureaux, sur le mur, sur le sol… Selon les besoins, l’entreprise peut être amenée à poser des plaques de portes, des adhésifs, des panneaux intérieurs, des PLV, des marquages au mur, des marquages aux sols, etc.

Attention ! Elle ne doit pas encombrer les lieux. Ainsi, il faudrait choisir un format adapté à la taille de l’établissement et une couleur qui n’agresse pas les yeux.

Les différentes sortes de signalétique d’intérieur

On distingue principalement trois formes d’utilisation de la signalisation intérieure, à savoir :

  • La signalétique d’orientation : pour guider les visiteurs dans le bâtiment. Il peut s’agir de panneau de direction…
  • La signalétique informative : pour aider les visiteurs et les clients à connaitre par exemple les services dans un étage, les différentes fonctions d’un bureau, etc.
  • Et la signalétique de sécurité : elle est nécessaire en cas de danger imminent. Cette forme de signalétique est facile à décrypter, même pour ceux qui ne parlent que des langues étrangères comme le plan d’évacuation, les portes d’évacuations, etc.

En tout cas, l’utilisation de la signalisation intérieure a été banalisée. On la trouve maintenant dans les immeubles commerciaux, dans les bureaux indépendants et même dans les bâtiments publics.